Le Stelvio et la positive attitude

La récréation de Saalbach est finie, à nous les cols Alpins...

Il faut quand même traverser l'Autriche d'est en Ouest....L'étape du jour

Le Stelvio et la positive attitude

La Mostro est le sujet d'inquiétude permanent mais pour l'instant les recharges hebdomadaires et le démarrage à la poussette nous permettent de poursuivre notre voyage.

 

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

On arrive dans l'après midi à Innsbrück

Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche
Ville d'Innsbrück, Autriche

Ville d'Innsbrück, Autriche

Il fait terriblement chaud, on reprend la route pour s'approcher le plus de la frontière italienne

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

Etape du lendemain

Le Stelvio et la positive attitude

 

purée...on va faire le col du Stelvio, le plus beau baptème du feu pour la 50cc d'Hugo !

La Mostro est rechargée à bloc, les motos et leurs pilotes ont la banane, c'est parti

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

Notez qu'Hugo modifie petit à petit son style  dans les montées et adopte une position plus aérodynamique pour ne pas perdre trop de vitesse :-)

On casse la croute en bas du col pour prendre le temps dans la montée

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

Hugo bataille ferme, pédale, transpire...et y arrive :

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

Nathalie galère car les épingles sont très serrées et un peu plus tard...

Hugo et sa 50cc en haut du col du Stelvio, Italie
Hugo et sa 50cc en haut du col du Stelvio, Italie

Hugo et sa 50cc en haut du col du Stelvio, Italie

Hugo est fier, on le comprend....

Après avoir admirer la vue pendant une heure, on décide de partir, l'orage gronde.

La Mostro capitule et ne veut plus débrayer....Pinaise plus de commande d'embrayage.

Pour ceux qui n'ont pas suivi : çà fait quelques jours qu'on pousse systèmatiquement la Mostro pour la démarrer, donc 2ème vitesse, on reste débrayé, on pousse...on relache l'embrayage et çà démarre

.... "et là" on ne peut plus : c'est démarrage direct sur la 2ème et passage des vitesses à la volée !

....on s'arrète sur la vitesse, en calant, et on recommence...

...."et là" c'est Nathalie qui capitule :-(

...."et là" tu dégaine la positive attitude : on laisse la moto là, on descend au camping et Fanny et moi se chargeont de rapatrier la moto.

On descend par le col de l'Umbrail vers la Suisse, du coup avec Fanny on va le faire 3 fois !

Le Stelvio et la positive attitude
Le Stelvio et la positive attitude

Hugo se charge de son frère Julien.

Le soir venu, c'est mécanique : après autopsie, la commande est juste usée mais IMPOSSIBLE de faire la purge.

Je tente une ultime purge avec ....l'huile 2 temps (plus épaisse) et çà marche.

On ze Road again , youhou !!

Comme quoi, voyager comme on le fait développe ton côté " positive attitude", on relativise bien plus que dans la vie de tous les jours, les problèmes mécaniques étant tout compte fait des "petits" problèmes...

Puisqu'elle est de nouveau possible, l'étape du lendemain

Le Stelvio et la positive attitude

La Suisse a des campings hors de prix, ok...mais la Suisse a ce qui se fait de mieux en cols routiers....

....et çà c'est juste cool !

Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse
Flüelapass, Suisse

Flüelapass, Suisse

L'autopsie d'hier à laisser des séquelles et l'emetteur d'embrayage goutte un peu....bohh, pas grave, on remplira. On poursuit

Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse
Oberalpass, Suisse

Oberalpass, Suisse

On laisse Hugo à son allure pour faire une montée plus sympa....et qui me colle au train : Pinaise, c'est fanny et son bolide rouge....méheeuu !

 

 

 

Bon on poursuit vers le col de la Furka

Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse
Col de la Furka, Suisse

Col de la Furka, Suisse

Le glacier du Rhône à pris une claque !

On dort dans un camping en bas du col.

La journée a été intense, on en a pris plein les yeux, on s'est fait plaisir....

....et aujourd'hui a été une journée SANS pannes !

En fait, on a suivi le dicton d'un "grand sage" qui a chanté un jour :

 

"don't worry, be happy now !"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Erik 12/08/2018 19:20

Bravo la tribu !!
Encore de bien belles étapes

Thierry 12/08/2018 19:45

merci pour tous tes commentaires Erik !
A voir comme çà c'est bien, mais alors à faire pfuuouuu....un pur moment de plaisir que je souhaite à toi et ta tribu !

Ma tribu à moto © 2013 -  Hébergé par Overblog